🚚 Livraison gratuite sur toute la boutique | ⭐⭐⭐⭐⭐ Avis clients vérifiés : 4,6/5 | ⚡ Livraison Express sur certains produits

Pourquoi le bambou est écologique en 7 points (infographie)

Pourquoi le bambou est écologique infographie en 7 points

Le bambou est-il écologique ? Telle est la question qui revient sur la table quand on entame une démarche zéro déchet et plus soucieuse de l'environnement. Voici 7 faits sur le bambou pour vous convaincre : 

1. Il est biodégradable et peut remplacer le plastique

Pansements en bambou hypoallergéniques et biodégradables

Le bambou étant un végétal, il est logiquement biodégradable, c’est-à-dire qu’il se décompose rapidement et totalement quand les conditions sont favorables (par exemple dans un compost, ou bien au contact de bactéries ou autres déchets organiques).

Il peut se substituer au plastique pour bon nombre de produits de grande consommation, et devient alors particulièrement intéressant pour les produits à usage unique ou limité. En effet, quand ces derniers sont en plastique, ils ne peuvent pas se décomposer naturellement, et causent ainsi un problème majeur de traitement des déchets. Contrairement au bambou, qui finira par se décomposer.

Ainsi, on peut retrouver aujourd'hui des brosses à dent en bambou, pailles en bambou, et même des pansements en bambou.

Le bambou est également très utilisé dans le secteur de la construction, notamment pour fabriquer des meubles et pratiquement toutes les parties d'une maison : planchers, murs, plafonds, colonnes support, etc.

2. Il demande peu de ressources pour pousser

Forêt de bambous

Le bambou est un arbre très peu gourmand en ressources. Sa consommation en eau est faible, environ 1000 mm d’eau par an. Un arbre feuillu a lui besoin de 150 litres d'eau par jour

Il ne nécessite par ailleurs aucun engrais, ni produit phytosanitaire pour grandir.

Une atout non négligeable pour le bambou face aux défis de l'approvisionnement en eau pour certaines populations dans le monde.

3. Il peut pousser partout dans le monde

Planète terre

On peut retrouver le bambou sous pratiquement toutes les latitudes. En effet, il s’adapte quasiment à tous les climats (tropicaux, subtropicaux, et tempérés) et résiste bien au froid. Il n’y a pratiquement qu’en Antarctique qu’on ne le retrouve pas !

Cette forte capacité d’adaptation permet de produire du bambou tout près d’où il va être utilisé ou consommé. Cela évite de le transporter sur des milliers de kilomètres jusqu’au consommateur final, comme d’autres matières premières dont nous avons besoin, ce qui a évidemment un impact écologique négatif. Si cela est à nuancer, car la grande majorité de notre consommation de bambou est importée de Chine, cela ouvre tout de même des perspectives pour le développement d'une production locale en France et en Europe

4. Il absorbe le CO2

CO2

Le bambou est capable de fixer 30% de CO2 de plus qu’un arbre feuillu, ce qui, en contrepartie, libère 30% d’oxygène en plus. 

Le bambou contribue ainsi à limiter la pollution de l’air et le réchauffement climatique.

5. Il limite l'érosion des sols

Erosion des sols

L’érosion des sols est un phénomène de détachement puis de déplacement de la couche arable, c’est-à-dire la couche fertile, vivante et riche en matière organique. Cette couche finit par être emportée ailleurs sur le terrain. Il en résulte un appauvrissement des terrains et une baisse de leur productivité. L’érosion est généralement causée par l'eau, le vent ou l’agriculture.

Le bambou, grâce à son réseau racinaire très dense sur 60 centimètres de profondeur, permet de stabiliser les sols et ainsi d'éviter ce phénomène de déplacements de couches.

6. Il dépollue les sols

Forêt de bambous

L’agriculture intensive et l’industrie polluent massivement les sols. Des solutions naturelles et simples existent pour les assainir, comme par exemple les plantations de certains végétaux, comme le bambou. Ce dernier est très utilisé pour la phytoremédiation, soit l’élimination de certaines toxines des sols.

7. Il est une ressource renouvelable

Forêt de bambous

Quand elle est récoltée, la plante du bambou ne meurt pas, contrairement aux arbres ! Il n'y a donc pas de déforestation. À maturité, le bambou peut être coupé indéfiniment pour certaines espèces ! 

Par ailleurs, comme nous l’évoquions précédemment, le bambou est l’un des végétaux à la croissance la plus rapide au monde (jusqu’à un mètre par jour !), et avec peu de ressources. La production de bambou peut donc être facilement massive et peu coûteuse pour la planète.

Les inconvénients du bambou

Même si le bambou est globalement écologique, il y a quelques nuances à apporter.

Tout d'abord, la plupart des objets de grande consommation en bambou sont importés de Chine. Ces objets ont par conséquent un bilan carbone non négligeable. Cependant, cela est un progrès important par rapport aux même objets en plastique. Il existe également la possiblité de développer une production plus locale. 

Par ailleurs, comme nous l'avons vu précédemment, le bambou pousse partout et facilement. Cela en fait une plante invasive qui remplace parfois les autres végétaux, et entrave donc la biodiversité. Il s'agit donc de pouvoir contrôler le développement des bambous, afin que cela ne se fasse pas au détriment d'autres plantes et végétaux. 

Enfin, l'utilisation du bambou dans l'industrie du textile n'est pas vraiment écologique. En effet, cette industrie a recours à de la viscose de bambou, matériau obtenu par des méthodes très polluantes (utilisation de différents acides et intrants chimiques).

Instagram Moonizip

1 commentaire

  • Combien de tige de bambou peu nous faire 1m2 de parquet ?

    TIGUE Franck Delano

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés

Judge.me Verified Reviews Badge
71
Verified Reviews