🚚 Livraison gratuite sur toute la boutique sans minimum d'achat ! 🚚

Quel est le bilan écologique de la France par rapport aux autres pays développés ?

Pollution

Pollution, gestion et traitement des déchets … ces sujets sont plus que jamais d’actualité en France et dans le monde. On avance souvent que la France a du retard sur le sujet, mais cela est-il bien vrai ? Comment la France se situe par rapport aux autres pays industrialisés ?

Pour éclaircir la situation, nous allons étudier trois indicateurs qui reflètent bien les performances écologiques d’un pays :

Dans cet article, nous allons nous intéresser aux pays de l’OCDE, c’est-à-dire 36 pays, dont presque tous les pays de l’Union européenne. En revanche, il faut noter que certains grands pays ne sont pas pris en compte, comme la Chine, l’Inde ou la Russie.

Quantité de déchets ménagers par habitant :  performance passable pour la France

Déchets ménagers par habitant par an OCDE

Un français produit en moyenne 514 kg de déchets ménagers par an. C’est énorme, mais c’est à mettre en perspective avec un allemand qui jette 100 kg de plus par an, soit 23% de plus (633 kg au total). Un américain quant à lui se débarrasse de 57% de déchets de plus qu’un français, soit 809 kg par an ! Les américains sont de loin les premiers du classement.

On retrouve également en haut du classement des surprises, comme le Danemark, pays scandinave souvent considéré comme en avance sur les questions écologiques. Un danois jette 781 kg de déchets par an, soit presque autant qu’un américain.

Parmi les meilleurs élèves de cette catégorie, on remarque la présence de la Corée du Sud et du Japon, qui ne jettent respectivement que 359 et 346 kg par habitant par an.

La meilleure performance revient à la Pologne qui jette presque deux fois moins de déchets par habitant que la France, soit 315 kg.

Pour essayer de réduire vos déchets, consultez notre article comment réduire ses déchets ?

Quantité de déchets recyclés par habitant : performance médiocre pour la France

Part des déchets ménagers recyclés OCDE

Si le classement de la France dans la quantité de déchets ménagers par habitant reste passable, ses performances en matière de recyclage sont catastrophiques. Seulement 22% des déchets ménagers sont recyclés ! Cela place la France à une triste 25ème place sur 36. La France fait donc moins bien que certains pays supposés moins riches, comme l’Estonie (25% de déchets recyclés), ou la Pologne (26%). Nos voisins allemands, on l’a vu, génèrent plus de déchets, mais ils sont bien plus performants dans le recyclage : près de la moitié (48%) des déchets sont recyclés. L’Allemagne se positionne 3ème dans le classement.

Pour vous améliorez en matière de recyclage, consultez nos articles 4 choses à savoir sur le recyclage et capsules de café et recyclage.

Mais la championne du recyclage reste la Corée du sud avec 58% des déchets ménagers qui sont valorisés. Dans ce pays, une politique de tri stricte a permis d’atteindre ces résultats. Les déchets doivent être séparés en quatre catégories : les déchets non recyclables, les déchets organiques, les déchets recyclables et les gros déchets non recyclables. Les déchets recyclables tels que : le papier, les plastiques et le verre doivent être séparés avant d'être jetés. Des amendes peuvent être données si ces règles ne sont pas appliquées.  

Enfin, il faut relever le cas préoccupant de la Turquie qui ne recycle presque rien, et dont la majorité des déchets finissent dans des déchetteries. La Nouvelle-Zélande figure également tout en bas du classement, car elle exporte à l’étranger presque tous ses déchets recyclables. Le pays justifie cette démarche par une population trop basse (environ 5 millions d’habitants) pour posséder ses propres centres de recyclage. Difficile à comprendre cependant quand on voit que l’Islande recycle plus de la moitié (56%) de ses déchets, alors qu'elle n'abrite que 300 000 habitants.

Emissions de CO2 par habitant : très bonne performance pour la France

Emissions de CO2 par habitant par an OCDE

Le dioxyde de carbone est responsable de 77% des émissions de gaz à effets de serre générés par l’humain. Il découle essentiellement de la combustion des énergies fossiles. Ce CO2 piège la chaleur à la surface terrestre, provoquant ainsi un réchauffement climatique sur le long terme.

Dans ce classement des plus gros émetteurs de CO2 de l’OCDE, les australiens figurent à une bonne première place. Chaque année, ils génèrent en moyenne 15,6 tonnes de CO2 par habitant. Les américains font également figure de mauvais élève dans ce classement en se plaçant 3ème, avec 14,6 tonnes de CO2 émises par habitant.

En 6ème position, on retrouve le champion de la quantité des déchets ménagers et du recyclage : la Corée du Sud. On voit bien ici qu’il faut savoir faire preuve de nuance quand on regarde certaines données. Être performant dans la gestion et le traitement des déchets ne signifie pas que le pays est par ailleurs irréprochable écologiquement. L’exemple de la Corée le montre bien. 

L’Allemagne a également des performances médiocres en la matière : chaque allemand émet en moyenne 8,7 tonnes de CO2 par an. C’est presque deux fois plus qu’un français (4,7 tonnes) ! La France doit cette excellente performance en grande partie à son énergie nucléaire qui n’émet pas de CO2. Au contraire de l’Allemagne qui dépend encore beaucoup du charbon, qui lui, pollue énormément.

Quels pays performent bien sur tous les indicateurs ?

Suède

Peu de pays arrivent à être performants sur tous les indicateurs à la fois. La Suède fait partie des figures de proue en matière d’écologie. En effet, un suédois jette en moyenne seulement 452 kg de déchets par an (22ème pays sur 36), dont 32% recyclés (9ème sur 36) et émet 3,74 tonnes de CO2 (34ème sur 36). La Suède fait donc mieux que la France sur tous les points.

Nos voisins belges sont aussi de bons élèves. Il se débarrassent de 410 kg de déchets par an (27ème sur 36), dont 34% recyclés (7ème sur 36), et émettent 7,96 tonnes de CO2 par habitant (11ème sur 36).

Conclusion

Comparé aux autres pays développés, les performances de la France sont donc en demi-teinte, car ses bonnes performances dans le critère d'émissions de CO2 ne sont dues qu'à l'énergie nucléaire. Cependant, cette énergie présente de nombreux risques et problèmes comme des accidents potentiels, la gestion des déchets, ou encore la question des rejets radioactifs.

Instagram moonizip

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés

35
Verified Reviews